top of page

Art moderne

portrait.créditGaelleCorvest copie.jpg

Jessica Chetrit
Céramiste

Jessica Chetrit est céramiste sculptrice. 

C’est enfant, à l’âge de 6 ans, qu’elle découvre le plaisir de créer avec l’argile.

En 2016, ce coup de foudre pour la matière la pousse à sauter le pas pour consacrer son temps à la vie d’atelier, où elle crée et enseigne.

Elle étudie un large éventail de techniques avant de définir celles qui lui permettent, à ce jour, de réaliser ses projets. 

 

Ses créations en grès sont tournées, modelées et sculptées. Ces pratiques sont complémentaires dans sa démarche.

Son regard s’est aiguisé grâce au graphisme qu’elle a exercé de nombreuses années. 

Dans ses céramiques, elle donne une vraie place aux volumes par leur vision dans l'espace, par le choix de matièrespar une expression formelle, sans artifice.

Elle travaille la terre jusqu'à obtenir une épure des lignes, flirtant avec le dépouillement et des lignes graphiques affirmées.

Souvent brutes ou partiellement émaillées, ses céramiques appellent le toucher.

Dans son atelier, elle met un point d’honneur à travailler avec éthique et dans le respect des matières. Elle recycle et réutilise tout ce qui peut l’être et porte une attention toute particulière à ne pas produire de déchet.

 

Jessica porte un regard spirituel sur les objets. Elle les aime habités, racontant des histoires et invitant à ressentir.

 

Elle raconte qu’il y avait chez ses parents, dans la salle à manger, une porte magique

dissimulée par des moulures. Derrière cette porte se cachait un placard dont les étagères étaient remplies du sol au plafond de services complets en porcelaine et en faïence, blanches ou décorées de peintures chinoises, rapportés de voyages.

De la soupière au pot à lait, du chandelier aux porte couteaux, ce placard était pour elle la caverne d'Ali Baba.

Elle aimait composer avec ces trésors et dresser la grande table sur laquelle étaient célébrés des repas interminables. 

 

Cela l’a vite amenée à penser que par leur matérialité, les objets sont aussi une trace de notre existence.

Elle cherche à questionner des sujets intimes et universels liés à l’existence et au poids de son héritage.

Pour elle, les objets servent à garder et à retracer les histoires.

Jessica aborde la céramique comme un langage, un mode d'expérimentation sans limites.

SES ŒUVRES
 

bottom of page